colporteur


colporteur

colporteur, euse [ kɔlpɔrtɶr, øz ] n.
• 1533; adj. 1388 ; de colporter
1Marchand ambulant qui vend ses marchandises de porte en porte. camelot. Colporteur d'articles de mercerie, de toiles, de livres. L'accès de cet immeuble est interdit à tous les colporteurs, quêteurs, représentants. démarcheur. Adj. Un marchand colporteur.
2Fig. Un colporteur, une colporteuse de ragots, celui, celle qui les propage autour de lui, d'elle. « Nègre colporteur de révolte » (J. Roumain) .

colporteur, colporteuse nom Marchand ambulant qui proposait les marchandises à domicile. Personne qui propage des bruits, des ragots : Colporteur de fausses nouvelles.

colporteur, euse
n.
d1./d Marchand ambulant qui vend ses marchandises à domicile.
d2./d Fig. Personne qui propage des nouvelles, des bruits. Colporteur de ragots.

⇒COLPORTEUR, EUSE, subst.
Marchand(e) ambulant(e) qui vend des marchandises à domicile :
1. ... je reconnus que c'était un colporteur, un de ces marchands ambulants qui vendent par les campagnes, de porte en porte, de petits objets à bon marché, ...
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Le Colporteur, 1893, p. 1167.
2. Ils s'approvisionnaient à Manchester (...) et les colporteurs des Ardennes (...), de Russie faisaient de même dans leurs pays respectifs. Les voyageurs de commerce, nantis d'une voiture à cheval et transportant un stock beaucoup plus important, supplantèrent les colporteurs, vendant aux particuliers ou jouant le rôle de grossistes ambulants auprès des mercières et des quincailliers des villages.
J.-A. LESOURD, C. GÉRARD, Hist. écon., XIXe et XXe s., t. 2, 1966, p. 382.
♦ [Emploi subst. apposé avec valeur d'adj.] :
3. ... ils [les bessons] choisirent tous deux la même cravate lilas au mercier colporteur qui promenait sa marchandise de porte en porte sur le dos de son cheval percheron.
G. SAND, La Petite Fadette, 1849, p. 15.
En partic., vieilli. Celui, celle qui vend dans la rue des écrits, des journaux, des livres, etc. Des livres de colporteurs (VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 2, Critique et conférences, 1896, p. 377) :
4. Les colporteurs d'écrits, gravures, dessins, sont tenus de faire une déclaration aux bureaux de la préfecture du département où est leur domicile.
J. BARADAT, L'Organ. d'une préfecture, 1907, p. 279.
Au fig., péj. Celui, celle qui propage des nouvelles, des propos entendus, etc. Des colporteurs de cancans insidieux (R. DE MONTESQUIOU, Mémoires, t. 2, 1921, p. 246) :
5. Les colporteurs de scandales racontaient qu'elle [la femme de Byron] avait découvert d'incestueuses relations entre Byron et sa sœur Augusta.
MAUROIS, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, p. 202.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1388 (Liv. rouge, A.N. Y2, f° 86 v° ds GDF. Compl.); 1389 « marchand ambulant » (Texte cité ds RENÉ DE LESPINASSE, Les métiers et corporations de la ville de Paris, 3, 425 d'apr. M. Höfler ds Cah. Lexicol., t. 6, pp. 100-101). Plutôt que directement dér. de colporter (suff. -eur2) qui semble plus tardif, ce mot représente sans doute une altération de l'a. fr. de même sens comporteur (XIIIe s. ds GDF. et T.-L. notamment E. BOILEAU, Métiers) d'apr. l'expr. porteur à col (1363 ds Recueils de documents relatifs à l'histoire de l'industrie drapière en Flandre publ. par G. Espinas et H. Etienne d'apr. M. Höfler, loc. cit.). Fréq. abs. littér. :181.

colporteur, euse [kɔlpɔʀtœʀ, øz] n.
ÉTYM. 1533; adj., 1388; de colporter.
1 (Fém. rare). Marchand ambulant qui vend ses marchandises de porte en porte. 2. Camelot. || Colporteur qui parcourt les campagnes, va de ville en ville. || Colporteur d'articles de mercerie, de toiles, de livres. || Le ballot d'un colporteur. 2. Balle, 2.
1 Tout de suite, Alexis Abéli quitta la terre pour prendre le métier de son beau-père, qui était colporteur et partit sur les grands chemins.
Raymond Abellio, Ma dernière mémoire, t. I, p. 83.
Adj. || Un marchand colporteur.
2 (…) ils choisirent tous deux la même cravate lilas au mercier colporteur qui promenait sa marchandise de porte en porte sur le dos de son cheval percheron (…)
G. Sand, la Petite Fadette, II, p. 15.
tableau Noms de métiers.
2 Fig. || Un colporteur de nouvelles, celui qui propage les nouvelles autour de lui. || Elle est très bavarde; c'est une terrible colporteuse de cancans. || Des colporteurs d'idées, de doctrines. Propagateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Colporteur — Col por teur (?; 277), n. [F. colporteur one who carries on his neck, fr. colporter to carry on one s neck; col (L. collum) neck + porter (L. portare) to carry.] A hawker; specifically, one who travels about selling and distributing religious… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Colporteur — (fr., spr. Kolportöhr), 1) Hausirer, Tabuletträger; 2) Person, welche Bücher u. andere Sachen zum Verkauf herumträgt u. für Buchhändler u. Antiquare Subscribenten sammelt; vgl. Buchhandel; 3) der für öffentliche Kassen die Steuerbeiträge bei den… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Colporteur — (frz. Kolbortöhr), Hausirer, namentlich mit Büchern, Kupferstichen, Zeitblättern u. dgl.; davon das Verb colportiren …   Herders Conversations-Lexikon

  • colporteur — index dealer Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • colporteur — COLPORTEUR. s. m. On appelle ainsi certains petits Merciers qui portent sur leur dos où devant eux, de petites marchandises dans des mannes et dans des malles pendues à leur cou. On donne ce nom plus ordinairement à ceux qui crient et qui vendent …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • colporteur — Colporteur. s. m. On appelle ainsi certains petits Merciers qui portent de petites marchandises dans des manes, & dans des males pendües à leur col. Et on donne ce nom plus ordinairement à ceux qui crient & vendent dans les ruës les gazettes, les …   Dictionnaire de l'Académie française

  • colporteur — [käl′pôrt΄ər] n. [Fr, peddler; altered by assoc. with col, neck < OFr comporter: see COMPORT] a traveling distributor or seller of Bibles, religious tracts, etc. colportage [käl′pôrt΄ij] n …   English World dictionary

  • Colporteur — Le marchand de jouets David Henry Friston fin XIXe. Le colporteur (parfois appelé en Afrique sauveteur) est un vendeur ambulant transportant avec lui ses marchandises de maison en maison. Cette profession a quasiment disparu dans les pays riches …   Wikipédia en Français

  • COLPORTEUR — n. m. Petit marchand ambulant qui porte ses marchandises sur son dos ou dans des mannes, dans des caisses, etc. Ce colporteur va de ville en ville. Un colporteur de toiles, de livres, etc. Fig., Un colporteur de nouvelles, Celui qui va par la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • COLPORTEUR — s. m. Il se dit de Petits marchands ambulants qui portent leurs marchandises sur leur dos ou devant eux, dans des mannes, dans des caisses, etc. Ce colporteur va de ville en ville. Un colporteur de toiles, de livres, etc.   Il se dit également de …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.